Qui sommes-nous?

Les membres de l’Association MATHEC « MALADIES AUTO-IMMUNES (MAI) ET THERAPIE CELLULAIRE oeuvrent au développement de l’utilisation de la greffe de moelle osseuse et de la thérapie cellulaire pour le traitement des maladies auto-immunes et auto-inflammatoires afin de promouvoir la place d’excellence de notre pays dans le contexte international.

Le réseau MATHEC s’est constitué progressivement au cours des 15 dernières années de collaboration étroite entre les différents experts des centres suivants accrédités en France pour la pratique des greffes de cellules souches hématopoïétiques dans les MAI : Paris Saint-Louis et Saint-Antoine, Lille, Strasbourg, Poitiers, Toulouse, Marseille, Nantes, Clermont-Ferrand et Grenoble.

Le réseau MATHEC, centré sur le développement des thérapies cellulaires innovantes pour traiter les maladies auto-immunes et auto-inflammatoires non malignes, est coordonné à l’hôpital Saint-Louis, service de médecine interne, maladies auto-immunes et pathologie vasculaire (UF04, Pr Farge), labellisé depuis novembre 2017 « Centre de Référence des Maladies auto-immunes systémiques Rares d’Ile-de-France (site constitutif), Filière FAI2R ».

Sous l’égide de la Société Francophone de Greffe de Moelle et de Thérapie Cellulaire (SFGM-TC) et en collaboration avec les différents experts des centres accrédités pour l’allogreffe de moelle et la thérapie cellulaire, et conformément au Plan National Maladies Rares 3 (PNMR3), les membres de MATHEC contribuent à :

  • développer l’information nécessaire et actualisée pour les patients pour faciliter l’accès aux soins courants et aux innovations thérapeutiques
  • élaborer les procédures de Bonnes Pratiques Cliniques (BPC) et les protocoles de soins autour de la thérapie cellulaire appliquée aux maladies auto-immunes et auto-inflammatoires, validées par les membres du conseil scientifique de la SFGM-TC. Ces protocoles, conformes aux référentiels européens, sont définis en lien avec les autorités de santé en France (Agence Nationale de Sécurité des Médicaments et des dispositifs médicaux, Agence de BioMédecine) et les autres Sociétés Savantes et Groupes de recherche académique, spécialistes de chaque MAI, travaillant sur ces sujets d’horizons multiples et nécessitant des compétences complémentaires.
  • concevoir et mener à bien les activités de recherche clinique et translationnelle
  • permettre la diffusion des procédures de protocoles communs, l’information et la formation des soignants via le site internet www.mathec.com accessible à tous les membres de la SFGM-TC (à jour de leur cotisation)
  • constituer une base de données cliniques et biologiques commune sous l’égide de la SFGM-TC et en lien avec le groupe de travail européen sur les MAI de l’EBMT (ADWP EBMT)